Maquillage antiallergique

Toute femme vaniteuse, qui ne sort pas de chez elle sans fond de teint ou mascara, se désespère lorsqu’elle se rend compte que le maquillage, dont la couverture et la couleur sont parfaites pour son type de peau, a donné lieu à une réaction allergique ; eh bien, il y a plusieurs femmes qui souffrent de cela ; un produit très recherché sur le marché est le maquillage anti-allergique, qui malheureusement n’existe pas encore. Aucune entreprise n’a mis au point un produit qui garantisse, dans 100 cas, de ne pas provoquer de réaction allergique ; ce que l’on trouve actuellement sur le marché, c’est le maquillage hypoallergénique, qui, souvent confondu avec le terme « antialergique », a en fait moins de chances de provoquer une allergie, ainsi que le maquillage minéral, qui est déjà naturellement hypoallergénique.

Tests sur les produits

Les entreprises cosmétiques cherchent de plus en plus à effectuer des tests sur leurs produits afin de les améliorer et de les rendre plus sûrs. Le maquillage hypoallergénique est celui qui a le moins de chance de donner une réaction allergique (hypo = moins, faible), on le trouve de plus en plus facilement sur le marché, pour les cas extrêmes d’allergie, il y a la possibilité d’être manipulé en pharmacie ; en tenant compte du fait que ce type est généralement un peu plus cher que le commun.

Dans un monde où la mode est au naturel, on a un autre choix de maquillage, le minéral. Les produits sont fabriqués à partir de substances tirées du sol, telles que le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc ; c’est pourquoi leur durée de conservation est plus longue que celle des produits traditionnels, car la durée de conservation des cosmétiques fabriqués à partir de minéraux est plus longue. Convient aux personnes ayant une peau sensible. Il ne contient pas d’huiles, de colorants et de parfums, qui sont généralement à l’origine de réactions allergiques, et possède des propriétés apaisantes et anti-inflammatoires. Une autre nouveauté, selon les dermatologues, est que ce type de maquillage n’obstrue pas les pores et diminue l’aspect gras sans provoquer de sécheresse, ce qui donne à la peau un effet plus sain et naturel.

Que doit-on faire en cas d’allergie ?

La première chose à faire est de consulter un dermatologue, afin d’identifier ce qui donne exactement l’allergie, il devient plus facile de regarder dans la composition du produit la présence de ces composants, un autre facteur à observer est la validité du maquillage, l’utilisation de produits périmés peut également générer certaines réactions indésirables. Les produits complémentaires tels que le démaquillant doivent être hypoallergéniques et adaptés au visage et au contour des yeux.

La recherche fondamentale consiste à allier la beauté au bien-être, et à rechercher des produits qui ne compromettent pas la santé, en évitant les désagréments des réactions allergiques ou une conséquence plus grave.

Notre visage est notre carte de visite ; les soins de la peau sont donc essentiels, en plus du maquillage, rechercher des produits cosmétiques pour le traitement qui sont hypoallergéniques est valable ; lorsque nous ne nous sentons pas bien dans notre apparence, nous perdons l’estime de soi, donc le visage que le maquillage est grand, mais pas traiter votre problème, juste cacher, donc l’utiliser avec parcimonie.

Pourquoi opter pour le maquillage minéral ?

Parabène, phénoxyéthanol, EDTA, certains constituants chimiques des cosmétiques, lorsqu’ils sont employés de manière répétitive, peuvent être toxiques pour notre peau. Perturbateurs endocriniens, agents mutagènes cancérigènes ou encore pro-cancérigènes, il faut savoir se méfier des ingrédients que l’on retrouve dans les produits de beauté.

Le maquillage minéral se veut 100 % naturel, uniquement composé de minéraux. Formulé sans conservateur, il est naturellement antimicrobien et sans nanoparticules. Il est ainsi conçu pour nourrir et protéger notre peau tout en remplissant sa fonction de maquillage. En l’absence de produit chimique ou de parfums ajoutés, il est conçu pour donner un bel éclat à la peau et un rendu « zéro défaut ».

Il évite ainsi ce fameux cercle vicieux : on cherche à masquer ses imperfections avec du maquillage bien couvrant mais qui obstrue inévitablement les pores. L’état de la peau continue alors de s’aggraver et on continue à utiliser des fonds de teints et correcteurs ultra-camouflants.

Le maquillage minéral est aussi idéal pour les peaux sensibles, réactives et irritées. Il est également recommandé pour toutes les peaux allergiques au maquillage traditionnel ainsi qu’aux peaux mixtes, grasses ou à problème. En effet, en plus d’être non comédogène et de laisser la peau respirer, le maquillage minéral regorge de minéraux aux propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes.

Enfin, le maquillage minéral utilise des ressources abondantes de la terre et ne puisse pas dans les ressources limitées que l’on retrouve souvent dans la cosmétique traditionnelle.

Comment bien choisir sa marque de maquillage minéral ?

Les marques de maquillage minéral ne sont pas toutes semblables. Certains fabricants ont aussi souhaité profiter de l’essor du maquillage minéral en apposant directement le terme « minéral » sur leur collection dès lors qu’elles contenaient quelques minéraux (souvent du mica, oxyde de zinc ou dioxyde de titane). Mais le véritable maquillage minéral est beaucoup plus exigeant. Tout d’abord, il n’existe que sous de forme de poudre. Un rouge à lèvre, un gloss ou encore un mascara ne peuvent pas être entièrement du maquillage minéral.

Il est important de bien vérifier que la liste des ingrédients contienne uniquement des minéraux, peu importe leur nombre. En effet, dans un environnement exclusivement composé de minéraux les bactéries ne se développent pas ou alors très difficilement. Cependant dès que des ingrédients non-minéraux sont ajoutés, cette protection antibactérienne naturellement présente est rompue. Au contact de la peau, le pinceau que l’on utilise pour prélever et appliquer la poudre peut propager la bactérie dans le produit et sur notre visage.

Pour protéger sa peau des UVA et UVB, il est important que la poudre contienne du zinc (dioxyde de titane). Plus les ingrédients sont situés en tête de liste plus leur proportion est importante dans la formule. Donc si le zinc est en fin de liste, notamment s’il s’agit d’un fond de teint, mieux vaut passer à un autre produit.

Même si cela peut sembler un peu paradoxal, il est important d’éviter un minéral : le bismuth oxychloride. En réalité ce minéral n’est pas naturel, il est synthétisé à partir de bismuth, d’oxygène et de chlore. Il est utilisé comme colorant blanc ou pour ajouter un effet lumineux au maquillage. Même s’il ne présente aucune toxicité, il peut être irritant pour la peau et renforcer une inflammation notamment sur une peau acnéique.

Un point sur le talc

Même si les fabricants utilisent de moins en moins le talc dans les produits cosmétiques, il est préférable de vérifier que le produit n’en contienne pas.

Selon certaines études scientifiques, il comporterait des similarités chimiques avec l’amiante. Une particule de talc resterait présente pendant plus de 8 ans dans l’organisme avant de se dissoudre. Cependant le talc utilisé dans les cosmétiques doit être non-amiantifère et évite tout risque de toxicité respiratoire.

Il serait aussi potentiellement cancérigène (notamment cancer de l’utérus et ovaire), mais lorsque qu’il est utilisé autre que dans les cosmétiques (par exemple pour l’hygiène intime).

Dans les cosmétiques, le talc est surtout à éviter car il peut dessécher la peau et causer des irritations, et il est surtout utilisé dans le maquillage minéral pour son effet matifiant mais souvent comme ingrédient de remplissage. Il est aujourd’hui remplacé par le mica (silicate d’aluminium), un antiseptique naturel. Il ne présente aucun risque de migration d’aluminium à l’intérieur de notre organisme.

Les critères clés pour bien choisir son maquillage minéral

  • Bien vérifier que la composition soit 100 % minérale
  • S’assurer de la présence de zinc (protection solaire)
  • Eviter les produits à base de bismuth oxychloride et de talc (surtout pour les peaux sensibles et acnéiques).